En plus d’être réputée pour son patrimoine historique et culturel, la Bolivie est aussi connue pour ses réserves naturelles. Ces havres de paix ont été créés pour préserver la biodiversité impressionnante du pays. Bien qu’il existe de nombreux parcs dans le territoire, ces trois sites sont à ne pas rater pendant un voyage.

Noel Kempff Mercado, un vaste et paisible parc de la Bolivie

Le parc de Noel Kempff Mercado est une des destinations à ne pas rater en Bolivie. Cette réserve, l’une des plus grandes de tout le territoire, est localisée dans le département de Santa Cruz. Elle attire tous les ans des milliers de randonneurs grâce à ses magnifiques cataractes. Les plus connues de ces chutes d’eau sont Federico Ahlfeld et Arco Iris. Ce site est aussi apprécié pour sa biodiversité impressionnante. En effet, il abrite environ 4 000 variétés de plantes et de nombreux animaux sauvages. En s’aventurant dans ce havre de paix, les passionnés d’ornithologie seront aux anges. Effectivement, ils auront la chance d’admirer près 617 espèces d’oiseaux, dont le pava de monte et le toucan. Les routards pourront aussi observer des mammifères menacés tels que le puma et le cerf des marais. À titre indicatif, ce parc doit son nom à un naturaliste qui y fut assassiné en 1986.

Le parc national de Sajama et ses nombreux joyaux écologiques

Sajama est classé parmi les sites intéressants du territoire bolivien. Cette aire protégée de 1 002 km² et la première et la plus ancienne réserve du pays. Elle se trouve dans le nord-est du département d’Oruro. Elle possède de magnifiques paysages qui captiveront les photographes. En faisant un voyage Bolivie dans cet endroit, les amateurs de birdwatching peuvent observer divers oiseaux. Près de 71 espèces sont visibles dans cette zone, à l’exemple de la parina grande et du nandou de Darwin. Les vacanciers ont aussi la possibilité de croiser des mammifères comme le titi, la vigogne et le tatou des Andes. En outre, un circuit dans ce parc est une occasion de gravir le Nevado Sajama. D’une altitude de 6 542 m, cette merveille géologique est la plus haute montagne de la réserve. Son ascension se fait majoritairement en 3 jours pour les alpinistes disposant de bons matériels.

3 zones protégées à ne pas rater en Bolivie

Le parc national d’Amboró, un vrai paradis pour les ornithologues

Amboró est un des parcs nationaux qui promettent de belles surprises aux amoureux de la nature. Ce havre de paix de 6 376 km se situe à l’ouest du département de Santa Cruz. Il a été créé en 1984 pour préserver la riche biodiversité de la région. Il accueille chaque année de nombreux passionnés d’ornithologie. Et pour cause, ce site abrite l’une des plus importantes concentrations d’espèces aviaires de la planète. En entreprenant un voyage Bolivie dans ce havre de paix, les vacanciers peuvent photographier divers mammifères. Le fourmilier et l’ours à lunette font partie des spécimens rares visibles dans cette localité. Les passionnés d’herpétologie ne sont pas aussi en reste dans ce parc. Effectivement de nombreux reptiles comme le grand anaconda et le caïman yacaré vivent dans cette réserve. Pour information, le meilleur moyen d’admirer la faune d’Amboró est de se rendre dans un point d’observation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *