Réaliser une séance de saut à l’élastique est une occasion pour découvrir de beaux endroits méconnus. Pour vos prochaines vacances, programmez ce type d’activité à la fois sensationnelle et ludique. Dès maintenant, informez-vous sur les conditions permettant de sauter à plusieurs mètres, notamment depuis un viaduc. Mais avant tout, effectuez le repérage d’un endroit où vous pourrez concrétiser votre rêve. Voici quelques idées pour vous aider à choisir un spot de saut à l’élastique.

Privilégier un endroit avec une superbe vue

Les plus téméraires et les expérimentés en bungy jumping aiment quand le saut est long. De cette façon, vous avez le temps d’admirer la beauté du paysage tout en appréciant la montée d’adrénaline. Pour une première expérience, vous pouvez choisir un spot qui propose une hauteur de saut de 20 à 40 m.

Le pont de la mariée, aux alentours de Nice, et le viaduc de Saint Paul Le Jeune, en Ardèche sont deux endroits à la fois beaux et adaptés aux sauteurs débutants. Il s’agit donc des spots idéals pour privilégier la beauté de la nature avant la hauteur.

Lorsque vous sentez qu’il est temps d’aller à la vitesse supérieure, vous pouvez prendre des photos de saut à l’élastique en France avec vous comme star des clichés. Vous avez alors la liberté de choisir un bel endroit perché à 50, 100, ou même 1000 m de hauteur, notamment dans les Vosges.

spot de saut à l’élastique

Le viaduc de la Souleuvre entre Caen et Vire, le pont Napoléon en Midi-Pyrénées et le pont de Ponsonnas à Grenoble peuvent figurer dans votre liste. Ces endroits se composent de paysages magnifiques et promettent d’agréables sensations.

Préférer un spot sécurisé autorisant les dispositifs de prise de vues

Le niveau de sécurité est un critère primordial dans le choix d’un spot de saut à l’élastique. Avant d’effectuer une réservation pour votre séance, renseignez-vous bien sur les dispositifs que le centre prend pour sécuriser les sauteurs.

Vous pouvez évaluer le professionnalisme de l’encadreur par son exigence par rapport à la pesée des clients. Il doit aussi s’assurer que le candidat corresponde bien aux différentes conditions. Certaines restrictions en matière de santé, et de limites d’âge sont, en effet, imposées pour la sélection des gens qui s’inscrivent.

Justifiez si le centre dispose bien d’équipements répondant aux normes de sécurité. L’assistant doit vous garantir que les cordes, les harnais, les baudriers, etc. sont tous en très bon état. Comme le font les encadreurs au 1er Club de Saut à l’élastique France, il doit également vous donner des consignes concernant la tenue adéquate à porter durant la séance.

Afin de pouvoir mémoriser vos instants de sensations fortes, le mieux est de vous munir d’une caméra embarquée. Dans la sélection de spots de saut à l’élastique, préférez celui qui vous autorise à vous équiper de ce type d’appareil. Les informations vous sont généralement communiquées avant de rejoindre le lieu du saut.

Se laisser tenter par les endroits les plus prisés

Mis à part les conditions de sécurité et la beauté de l’endroit, d’autres critères comptent aussi dans le choix du spot de bungy. Pour connaître en détail ce qui attire beaucoup de monde à des endroits particuliers, vous devez vous laisser tenter par ceux qui sont les plus prisés.

Pour la plupart, l’essentiel est de réaliser un saut depuis une installation impressionnante ou un sommet historique. On comptera, par exemple, les plus hauts viaducs au monde, ou les falaises dangereuses. Certains optent pour des endroits insolites comme les grues.

Comme idées de sites très prisés en France, vous pouvez vous rendre au pont de l’Artuby dans le Var, la grotte de Mas d’Azil en Midi-Pyrénées, ou le viaduc de Culan dans le Cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *