Partir à la découverte du Vietnam est une aventure sensationnelle. Cependant, il est nécessaire de se poser les bonnes questions, notamment concernant l’organisation avant le voyage même et sur place. La recherche des vols, la réservation des hébergements, les lieux à découvrir… Ces éléments sont à tenir en compte et préparer à l’avance pour que tout soit optimal. Pour mieux vous aider, voici quelques points à retenir pour un séjour réussi.

Trouver le vol idéal pour rejoindre le Vietnam

Si vous partez depuis la France, il est facile de trouver des vols directs et abordables pour le Vietnam. Il existe d’ailleurs, plusieurs compagnies qui proposent ce type de vol, notamment en fonction de l’aéroport choisi. Dans tous les cas, ces compagnies promettent des horaires très bien étudiés. Cependant, il y a d’autres compagnies qui proposent des vols avec escales. Il est vrai que ce type de vol permet de faire des économies

Seulement, il est conseillé de bien vérifier la durée de chaque escale pour ne pas perdre du temps. Il est donc important de bien se pencher à l’avance sur ce sujet afin de profiter d’un vol pas cher et rapide pour un voyage au Vietnam. Internet regorge d’ailleurs de nombreux sites qui permettent de comparer les offres des compagnies.

Choisir les meilleures périodes pour visiter le Vietnam

Cette étape est plus ou moins importante lors des préparatifs d’un voyage. Concernant le Vietnam, un pays doté d’un climat très diversifié, il n’y a pas de moments favorables ou déconseillés pour visiter le pays. Si vous envisagez par exemple de vous diriger vers le Sud, sachez que les températures y sont toujours chaudes. Cependant, de juin à septembre, les précipitations sont au rendez-vous. 

Malgré tout, les visites y sont intéressantes. Dans le Nord et au Centre, les écarts de températures sont importants de décembre à mi-mars, c’est-à-dire durant l’hiver. Les températures y sont fraîches. Entre fin août et début novembre, on peut s’attendre à un climat pluvieux et instable. En plus du climat, il faudra également se méfier des périodes d’affluence. Pour cela, il est conseillé de vérifier le calendrier des jours fériés, de la haute saison et des vacances scolaires.

Ce qu’il faut savoir sur le VISA

Pour les ressortissants de plusieurs pays européens y compris la France, il y a exemption de visas pour les séjours qui ne dépassent pas les 15 jours. Autrement, il faudra avoir un visa. Si vous dépassez donc cette période, vous devez faire votre demande de visa auprès de l’ambassade du Vietnam de votre pays. Les procédures et les documents nécessaires pour les préparatifs sont accessibles sur le site internet même de cette institution. 

Il est à noter que les voyageurs français et canadiens ont la possibilité d’obtenir le visa vietnamien en ligne. Pour cela, il faut se rendre sur le site « Vietnam evisa – National portal on Immigration ». Sinon, les agences de voyages locales sont aussi en mesure de préparer le visa à l’arrivée. En plus du visa, chaque voyageur doit être en possession d’un passeport valable plus de 6 mois après la date de retour.

Préparer un itinéraire adapté à la durée du séjour

Dans le cadre de vacances au Vietnam, il s’avère être impossible de voir tous les sites d’intérêt. De ce fait, il est conseillé de planifier un itinéraire adapté. En général, le Vietnam dispose de trois régions touristiques. Dans le nord, les voyageurs pourront explorer une région montagneuse ouverte à la randonnée, à la visite de villages isolés, à la découverte de paysages authentiques. 

On y trouve également la très célèbre baie d’Halong, Hanoi, le site de Tam coc, le parc naturel de Pu Luong, la vallée de Mai Châu… Dans le centre du pays, le patrimoine culturel est mis en avant. Il y a notamment la ville de Hue, Hoi an, le site archéologique de My son et de nombreux musées à visiter. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *