Please don’t tell

Situé dans l’East Village, PDT (Please don’t tell) est un authentique bar clandestin de la période de Prohibition de l’alcool, dans les années 1920.

Pour s’y rendre, il est conseillé de réserver ; l’endroit est très demandé. Le numéro de téléphone se trouve sur le site web, lequel est pour le moins… minimaliste. Lorsque vous appelez, on vous soutiendra pendant un moment que vous vous êtes trompé de numéro. Cependant, il s’agit bien du 212 614-0386 (mais chut). Après avoir insisté un peu, on finira par vous proposez une table pour le soir-même.

Il faut ensuite rentrer dans un restaurant de hotdog, Crif Dogs, se glisser dans la cabine téléphonique old school, au joli combiné rouge, qui s’y trouve et composer le numéro. Tadam ! Le mur s’ouvre, vous dévoilant l’entrée du restaurant.

Cocktails de qualité concoctés par le mixologue, burgers et hotdogs savoureux. Ambiance au rendez-vous surtout si vous visitez New York en peu de temps !

Apotheke

Un second speakeasy dont il faut absolument parler dans cet article : il s’agit de Apotheke.

Bien caché dans une boutique qui parait abandonnée, dans le quartier de Chinatown, le lieu reprend le concept des anciens apothicaires. Les serveurs sont tous revêtus de blouses de pharmacien, et servent les boissons comme s’il s’agissait de potions magiques miracles.

Et bien sûr, les cocktails, exotiques et surprenants, sont proposés sur une ordonnance, et classés par catégories Aphrodisiaques, Soulagement du stress, Stimulants euphoriques, etc.

Et tout cela une atmosphère jazzy, animée par des concerts. Attention dress-code chic !

Ninja New York

Qui aurait cru qu’en plein Manhattan, ou plus précisément sous Manhattan, se trouve un village japonais sous-terrain !

Impressionnant décor inspiré des villages de l’époque féodale, il a été conçu comme un véritable labyrinthe où il vaut mieux suivre le serveur déguisé en Ninja qui nous accueille. Si on souhaite arriver jusqu’à sa table, en tout cas. D’ailleurs, chacune est placée dans un recoin isolé, un passage, ou bien une petite cave, recréant ainsi l’atmosphère mystérieuse de l’univers des Ninja.

Le menu propose une cuisine fusion entre le Japon et les États-Unis, et bien évidemment un paradis de sushi. Si vous optez pour un plat comportant un petit shuriken noir juste à côté, celui-ci vous sera servi de manière « originale ». On ne vous en dit pas plus, on préfère vous laissez la surprise !

Rolfs

Gare pour les allergiques des films du mois de Décembre, ici c’est Noël du sol au plafond.

Restaurant spécialisé dans la gastronomie allemande, Rolf’s est surtout connu pour son décor aussi incongru qu’incroyable. Le restaurant est devenu une institution pour les New Yorkais au moment des fêtes de fin d’année.

Pas de doute, personne n’a jamais vu autant de décorations de Noël concentrées en un seul endroit.

Si vous vous y rendez pendant l’automne, le décor sera encore différent puisque le personnel le change en fonction de la saison. Ce sera alors un festival de citrouilles et de feuilles d’une multitude de couleurs différentes.

Burp Castle

Pour les amateurs de bières, rendez-vous dans le temple de la boisson belge, le bar-monastère Burp Castle. Les murs sont décorés dans un style médiéval, et il règne dans le lieu un silence quasi-absolu. Eh oui, une pancarte vous indique que vous pouvez seulement chuchoter pour discuter !

Parfait pour savourer religieusement sa bière.

Max Brenner

Amoureux fous du chocolat, gourmands incorrigibles, ce restaurant est fait pour vous. Du chocolat, du chocolat sous toutes ses formes, voilà ce qui est proposé sur la carte.

Et en particulier une délicieuse fondue au chocolat, ou encore la pizza sucrée. Mais aussi le fameux chocolat chaud, d’autant plus apprécié durant un froid après-midi d’hiver.

La cuisine ouverte permet d’observer les chefs à l’œuvre. Le menu de Max Brenner offre d’autres options que seulement du chocolat, pour ceux moins adeptes du concept.

Ellen’s Stardust

Nous finissons ce tour des bars et des restaurants hors du commun de New York sur un air de comédie musicale, non loin de Time Square.

Direction Broadway avec le Ellen’s Stardust. Dans un décor de dinner typiquement américain, les serveurs font le show en chanson et animent la salle tout le long de votre repas. De Mamma Mia à Grease, et tout cela entre deux burgers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *